Acouphènes et Sophrologie

Bonjour tout l’monde,

J’avais envie aujourd’hui de partager avec vous un peu de mon quotidien mais cette fois, dans mon travail 😊

Pour celles et ceux qui auront pris le temps de lire ma petite bio, vous savez que je suis sophrologue. Et bien c’est d’une des nombreuses applications de la sophrologie que nous allons parler aujourd’hui 😉

Vous souffrez d’acouphènes ou vous connaissez quelqu’un qui est dans ce cas?

Sachez que la sophrologie, peut aider à l’amélioration de cet état.

Un acouphène, c’est quoi?

« Les acouphènes sont des bruits (dans la majorité des cas subjectifs) qu’une personne peut entendre, soit de manière temporaire, soit de manière continue. Ces bruits peuvent être variés, allant du sifflement au bourdonnement, en passant par le grésillement… Peu connus, les acouphènes peuvent être un réel handicap pour ceux qui en souffrent ». (Merci Doctissimo pour cette définition 😉)

Bref, c’est souvent super handicapant! Mais que nous propose la médecine traditionnelle  contre ce handicap? Et ben pas grand chose en fait. Les ORLs sont super embêtés avec ses machins la.

Bah oui, parce qu’il n’ont pas accès à l’oreille interne, que les examens qu’ils font ressortent normaux et que c’est p’t’etre bien psychologique, ils n’en savent rien en fait…

C’est assez moche comme truc.

Donc, seuls conseils du gentil ORL, bien embêté : faire de la sophrologie et éventuellement prendre des cachets qui réduisent un peu l’intensité du problème mais sans le résoudre (et les prendre à vie)

OK, merci bien.

Donc, on a pas forcément envie de se gaver de cach’tons, donc on file faire un tour voir sa sophrologue préférée et là, on commence à entrevoir le bout du tunnel!

Car oui, en sophrologie, nous pouvons agir sur la perception de l’acouphène, nous apprenons à l’accueillir, à l’accepter, à réduire son impact sur la vie quotidienne.

Par des exercices de respiration, de visualisation et surtout par de petits exercices physiques, j’ai pu personnellement observer une réduction de l’intensité voir meme pour certains cas, une disparition complète du phénomène. 

Donc, oui, il y a des « solutions »! 

Je tenais vraiment à partager cela, car les personnes atteintes par cette problématique souffrent énormément et que ceux qui les entourent ne peuvent pas imaginer à quel point cette souffrance invisible peut les ronger. 

Il est très important de soutenir ces personnes sans les juger, vous n’êtes pas dans leur tête (et je ne vous souhaite pas de connaître leur souffrance), leurs nerfs sont mis à rude épreuve, il faut vraiment comprendre cela. 

De l’extérieur, ce n’est pas simple d’imaginer, je le conçois mais soyez compréhensifs et n’hésitez pas à les soutenir dans une éventuelle démarche sophrologique car ça peut vraiment leur faire le plus grand bien.

Encore trop de personnes se suicident car trop épuisées nerveusement, prenez soin de ceux qui vous sont chers. C’est une épreuve mais ce n’est plus une fatalité!

Cordialement 

Clementine F., Sophrologue diplômée de l’académie de Sophrologie de Paris XV

Publicités

57 réflexions sur “Acouphènes et Sophrologie

    • C’est certain, ce type de demande est tres frequente, il y a des techniques tres simples a apprendre pour s’alleger des ses angoisses, de son stress et de ses phobies. 😊
      A noter qu’il se peut que votre mutuelle prenne un peu en charge les seances, ce qui fait assez plaisir en general 😉

      J'aime

  1. En même temps, la médecine moderne entretien les « maux » pour la santé de l’industrie pharmaceutique. Ça fait bien longtemps que j’ai choisi la médecine chinoise. Et je connais bien la sophrologie. Quand aux suicides, c’est une période de rechute (dépression et autres joyeusetés). On va avoir beaucoup à faire parce-que pour les accueils, il faut attendre trois à quatre semaines. Et encore! En psychiatrie c’était la méthode calmants en perfusion » pour que le personnel soit tranquille.
    Je n’appelle pas ça du soin 😋

    Aimé par 1 personne

    • Tout a fait d’accord
      C’est terrible
      La medecine chinoise est bien plus saine et efficace que toutes ces m….. sorties des labos.
      La prevention n’est malheureusement pas encore ancrée dans les moeurs francaise, on prefere « soigner » plutot que prevenir.
      C’est plus rentable…
      Mais bon…c’est un vaste sujet.
      Merci pour votre passage sur mon blog
      Bonne soiree

      Aimé par 1 personne

  2. Moi je suis sourde d’une oreille depuis l’âge de six ans , c est vrai , que c’´est une souffrance aussi trop de monde on entant pas et on peut pas participer aux conversations, le téléphone fatigue, et pas entendre les gens qui arrivent derriêre nous ce n’est pas facile , comme leur excusez moi parfois heureusement que ma fille est la car je lui dis il s’excuse pas celui de me passer devant ou de me bousculer et elle me dit il te l’a dit .., et les collègues connes tu es dur de la feuille quand on leur fait répéter un truc et partent en éclat de rire … pfff … monde d’idiots qui comprend rien .. moi j’ai un Orl génial et qui m’aide a gérer tout cela … et c est vrai que c est rare un médecin comme ça … bonne journée

    Aimé par 1 personne

    • En effet, il est tres important d’etre accompagné car, comme vous le soulignez, c’est fatiguant. Vous n’y pouvez rien physiquement alors il est primordial de s’occuper a aider la souffrance psychologique que ca genere.
      La sophrologie peut etre d’une aide precieuse egalement pour vous.
      Je vois, au cabinet, des personnes mal-entendantes et nous travaillons sur des enregistrements pour pouvoir gerer le volume et que la sceance soit confortable. Il y a toujours de solutions 😊
      Merci beaucoup de votre temoignage 🙏
      Prenez soin de vous
      Bonne journee
      Clementine

      Aimé par 1 personne

  3. Très intéressant,
    Surtout que j’ai vu un documentaire à ce sujet d’une femme qui avait choisi de mettre fin à ses jours à cause d’acouphènes persistants depuis plus de 10 ans. Ce reportage m’avait vraiment remué. Je suis contente de voir qu’il peut exister des solutions à ce problème.
    Merci pour le partage.

    Aimé par 1 personne

    • Cela ne fait pas si longtemps que les medecins proposent la sophrologie comme alternative malheureusement.
      Comment geres-tu cela (psychologiquement) au quotidien? (Quel technique emploies-tu?)
      Merci je regarde ca demain 👌🙏

      Aimé par 1 personne

      • Oui, c’est vrai que cette solution est assez efficace lol
        En sophro on travaille, au final, à faire en sorte que le son de l’acouphene devienne vraiment secondaire, que l’on n’y prete vraiment plus attention (un peu comme quand on habite à cote d’une gare et qu’a mesure du temps, on entend meme plus les trains qui vont et viennent sans arret, on y prete plus attention, et bien c’est le meme principe) il y a aussi de petits exercice physique pour liberer le cou, la tete et les epaules qui aident ENORMEMENT.
        😊

        Aimé par 1 personne

      • Si je me concentre et que je me persuade que je n’entends plus ces sons aiguës… Cela fonctionne pendant un certains temps. Reste la volonté de pratiquer cet exercice assez souvent. Pour ma part, cela fonctionne…. Reste la volonté d’être pérenne dans cet « exercice ».

        Aimé par 1 personne

  4. A divers titres je recommande la sophrologie, je l’ai pratiquée sur une bonne quinzaine de séances en raison d’un excès de stress professionnel, cela m’a beaucoup apporté, notamment pour des connexions très profondes avec l’inconscient et la mémoire corporelle…, j’ai fait cela en fin d’un long travail d’analyse de type freudienne, c’était parfait. Au passage, cela m’a permis de m’approprier des techniques de respirations très utiles pour s’endormir profondément en quelques dizaines de secondes! Je le recommande à beaucoup de monde, mais je dois être peu convaincant… J’en ai aussi récemment entendu parler dans le cadre d’une Plateforme de Réussite Éducative (PRE) un dispositif qui a pour but la réduction de l’échec scolaire. Une sophrologue travaille avec l’équipe pluridisciplinaire en prestataire pour des missions auprès des parents et des enfants. Chaque année, les résultats positifs sont clairement évalués et quantifiables….., qualifiés, Donc je recommande!

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ce commentaire très positif, nous avons effectivement des résultats très encourageants dans ces domaines également 🙂
      Les champs d’application de la sophrologie sont tellement vastes qu’il n’est pas toujours évident de bien présenter cette pratique donc merci encore pour ton commentaire.
      Passe une très bonne journée
      Clementine

      J'aime

      • J’ai eu l’occasion de voir mon père à la personnalité très forte s’effondrer littéralement à l’apparition d’acouphènes…. Personnellement j’en suis atteint depuis quelques années, cela ne me gène absolument pas….

        Aimé par 1 personne

      • Tout depend de l’intensité et surtout de la gestion qu’on en a.
        C’est super que tu puisses ne pas etre incommode par les tiens 😊
        Ce n’est pas donné a tout le monde, j’ai pas mal de personnes qui voient leur univers, jusqu’alors parfaitement contrôlé, s’effondrer et perdre complètement pied.

        J'aime

      • oui, mon amie sophrologue me rapporte les mêmes constats…..

        Déjà enfant, j’avais beaucoup de sifflements, je manipulais souvent des pétards, fabrication artisanale d’explosifs, utilisation de fusils, etc. C’est l’ORL qui m’a fait prendre conscience de l’histoire de mes oreilles…… Et je jouais tout en les contrôlant ces sifflements intérieurs sans savoir qu’il s’agissait déjà d’acouphènes……..

        Aimé par 1 personne

      • Tu t’y es donc habitué avec le temps, c’est fou les capacités d’adaptation que l’on peut avoir etant enfant…
        Ceux que je peux suivre, ont tous développé ça à l’âge adulte, sans forcément de surstimulations auditives particulières et c’est là que ça leur parait d’autant plus injuste (et donc que les nerfs se mettent a sérieusement etre mis a vifs )

        Aimé par 1 personne

      • Ce que m’a expliqué l’ORL lorsque je lui ai expliqué ma situation d’acouphènes devenues soudainement permanentes et ces sifflements enfant dans certaines situations, sifflements que je prenais plaisir en plus à faire apparaître…., c’est que les explosions (pétards, fusils, etc.) avaient provoqué des lésions qui sont devenues permanentes à un age avancé…. De plus j’ai travaillé jeune dans l’industrie de construction navale et l’aéronautique (sur les pistes au contact des avions et que là, les nuisances sont ultimes, ce qui n’a rien arrangé, qui plus est quand je n’étais pas au travail, j’étais dans des salles de concerts, années 70 et 80 où il n’y avait aucune limites dans les diffusions en façade, et j’étais bien sûr toujours au premier rang….. Mais je n’écoutais que de très bons groupes!

        Aimé par 1 personne

      • Il est clair que dans une conjoncture pareille les tympans en ont pris pour leur grades! Loool
        En fait, tu t’estime peut-être deja bien heureux de ne pas etre sourd, non? Lol

        J'aime

      • Mon père était très sourd, mais les acouphènes le rendaient fou, il se coupait de tout … moi, j’ai morflé oui, c’est descendu, mais c’est bon j’entends….. mais je ne supporte plus de rester plus de dix minutes dans une salle de concert, alors je joue avec des bouchons d’oreilles et du retrait par rapport aux sources de diffusion…..

        Aimé par 1 personne

      • Tu as trouvé un bon moyen pour gerer et pouvoir profiter quand meme, c’est extra 👍👍
        J’imagine commen cela devait etre difficile pour ton père, ne rien entendre hormis des parasites a longueur de journee, c’est usant nerveusement 😠

        Aimé par 1 personne

      • Malheureusement, en etant complètement sourd, la sophrologie c’est pas très adapté…
        J’ai des personnels mal entendantes pour qui je prepare des enregistrements qu’on fait passé par un casque au volume necessaire à leur confort auditif mais carrément sourd, je ne vois pas trop comment faire…

        Aimé par 1 personne

      • Je suis desolee pour ton pere, il a effectivement du arriver a ce point de non retour quand les nerfs arrivent a bout… c’est terrible.
        C’est d’ailleurs pour eviter cela que j’ai publié cet article…

        Aimé par 1 personne

      • Effectivement, il ne s’agit là, que d’un champ, celui de la musique, des concerts et festivals, lieux musicaux, etc. Il y en a autant dans le champ professionnel avec l’INRS et les CARSAT, la médecine du travail, la médecine scolaire, étudiante, etc.

        Aimé par 1 personne

  5. Pingback: Acouphènes et Sophrologie – Armonyse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s