Arundhati Roy 

« To love. To be loved. To never forget your own insignificance. To never get used to the unspeakable violence and the vulgar disparity of life around you. To seek joy in the saddest places. To pursue beauty to its lair. To never simplify what is complicated or complicate what is simple. To respect strength, never power. Above all, to watch. To try and understand. To never look away. And never, never to forget. »  – Arundhati Roy (The Cost of Living)

« Aimer, être aimé. Ne jamais oublier votre propre insignifiance. Ne jamais s’habituer à la violence indescriptible et à la disparité vulgaire de la vie autour de vous. Chercher la joie dans les endroits les plus tristes. Poursuivre la beauté dans son repaire. Ne jamais simplifier ce qui est compliqué ou complique ce qui est simple. Respecter la force, jamais le pouvoir. Avant tout, regarder. Essayer de comprendre. Ne jamais détourner les yeux. Et jamais, ne jamais oublier. »

    Arundhati Roy (Le coût de la vie)

    Publicités

    9 réflexions sur “Arundhati Roy 

    Laisser un commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s