Un jour après l’autre

Je suis forte parce que j’ai été faible… Je suis sage parce que j’ai été stupide… je suis reconnaissante parce que j’ai vu pire… Je ris parce que j’ai connu la tristesse… J’aime attentivement parce que j’ai vécu le chagrin… Je chéri à chaque instant les personnes que j’aime parce que j’ai vécu la perte… et aujourd’hui, je vis au jour le jour, car demain rien n’est promis..

🙏🌹💖

Publicités

35 réflexions sur “Un jour après l’autre

  1. A reblogué ceci sur Boycottet a ajouté:
    « et aujourd’hui, je vis au jour le jour, car demain rien n’est promis.. »
    comme dans la jungle ou la forêt retrouvons nos sens et instincts de primaire, j’ avais envie d’ écrire « primate » … et retournons vers l’ essentiel … l’ humain !

    Aimé par 2 people

    • Bonsoir Marie,
      Merci à toi pour tes visites qui me font toujours autant plaisir 💖
      Passe une belle soirée
      Bisous
      Clémentine
      Ps: j’espere que tout va mieux au niveau de ta santé 🙏

      J'aime

  2. Je reblogue demain. Tu sais, Clem, que l’on trouve un peu la même chose dans l’envie de Johnny?
    Qu’on me donne l’obscurité, puis la lumière.
    Qu’on me donne la faim la soif, puis un festin.
    Qu’on m’enlève ce qui est vain et secondaire,
    Pour que je retrouve le prix de la enfin.

    Qu’on me donne la peine, pour que j’aime dormir.
    Pour que j’aime le froid qu’on me donne la flamme.
    Pour que j’aime ma terre qu’on me donne l’exil,
    Et qu’on m’enferme un an pour rêver à des femmes.

    On m’a trop donné, bien avant l’envie
    J’ai oublié mes rêves et les mercis.
    Toutes ces choses qui avaient un prix,
    Qui font l’envie de vivre et le désir,
    Et le plaisir aussi

    Qu’on me donne l’envie,
    L’envie d’avoir envie,
    Qu’on rallume ma vie.

    Qu’on me donne la haine, pour que j’aime l’amour,
    La solitude aussi pour que j’aime les gens.
    Pour que j’aime les silences, qu’on me fasse des discours,
    Et toucher la misère pour respcter l’argent ;

    Pour que j’aime être sain, vaincre la maladie.
    Qu’on me donne la nuit, pour que j’aime le jour.
    Qu’on me donne le jour, pour que j’aime la nuit,
    Pour que j’aime aujoud’hui, oublier les toujours …

    On m’a trop donné, bien avant l’envie
    J’ai oublié mes rêves et les mercis.
    Toutes ces choses qui avaient un prix,
    Qui font l’envie de vivre et le désir,
    Et le plaisir aussi

    Qu’on me donne l’envie,
    L’envie d’avoir envie,
    Qu’on rallume ma vie.

    (solo)

    On m’a trop donné, bien avant l’envie
    J’ai oublié mes rêves et les mercis.
    Toutes ces choses qui avaient un prix,
    Qui font l’envie de vivre et le désir,
    Et le plaisir aussi

    Qu’on me donne l’envie,
    L’envie d’avoir envie,
    Qu’on rallume ma vie.

    Qu’on me donne l’envie,
    L’envie d’avoir envie,
    Qu’on rallume ma vie.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s