Ho’oponopono, kesako?

Bonjour à toutes et à tous,

Récemment j’ai croisé la réflexion d’une amie FB qui se demandait en quoi consistait la méthode Ho’oponopono. Etant une fervente pratiquante de cette méthode je me suis dis qu’il serait sympathique de vous faire un petit billet sur le sujet 😉

Qu’est-ce que c’est?

Cette tradition de réconciliation et de pardon des anciens d’origines hawaïennes a été adapté et transmise par Morrnah Simeona, une guérisseuse originaire d’Honolulu.

Ho’oponopono signifie corriger, rendre droit.

Ce terme est aussi utilisé pour définir une tradition ancestrale qui consiste à résoudre les conflits qui surgissent au sein d’une communauté.

Ho’oponopono permet de « rendre droit» et de «corriger» les conflits pour retrouver l’harmonie. Beau programme, non? 😉

Comment faire?

Il suffit de prononcer « je suis désolé, pardonne-moi, merci, je t’aime » lorsque l’on se trouve face à un conflit pour que l’harmonie se rétablisse… (en soi)

Selon le principe de la loi de l’attraction, vous attirez ce que vous générez, donc une fois la paix et l’harmonie profondément ancrées en vous, tout autour s’améliore par réciprocité.

Mais attention les mots de la formule Ho’oponopono ont une signification très éloignée de la notion de culpabilité qui leur sont habituellement prêtés.

« Désolé » permet de prendre conscience du problème. Il y a reconnaissance du conflit et une prise de recul sur l’événement.

« Pardon » c’est d’abord se pardonner d’avoir réagi aussi intensément face à ce problème, puis se pardonner d’avoir mis en place cette situation à cause d’une mémoire « limitante ».

« Merci » à l’Univers, à votre âme, d’avoir utilisé cet événement pour vous révéler une mémoire négative.

« Je t’aime » à vous-même. Vous vous envoyez une vibration d’Amour afin de nettoyer la mémoire qui est à l’origine de ces émotions négatives et du conflit.

Et en cas de conflit direct?

Lorsque vous êtes face à conflit, il génère en vous des émotions comme la colère ou la tristesse. Ces émotions, c’est vous qui les ressentez, pas l’autre. Et votre ressenti fait votre réaction face à l’événement. Cela signifie que les réactions qui s’en suivent sont issues de la colère ou de la dépression. Pour autant, le problème en cours ne se trouve pas résolu.

Changer sa réaction face à l’événement, c’est prendre la responsabilité de résoudre le problème en commençant par trouver l’harmonie en soi, cela vous permet de prendre du recul rapidement et sainement.

Les solutions efficaces apparaissent quand vous êtes en paix.

OK, je récite Ho’oponopono et après, je fais quoi?

Laissez faire la vie… N’attendez rien!
l’important étant seulement de trouver la paix en soi.
Pratiquer Ho’oponopono en pensant que l’autre va venir vous faire des excuses c’est perdre de vue l’objectif principal de cette méthode : vous êtes le seul responsable de votre vie.
Vous savez qu’il est plus facile de vous changer vous, ou plus précisément votre réaction face à une situation que de vouloir transformer l’autre.
Quand vous cherchez à changer l’autre, cela amène seulement de grandes souffrances.
Alors, reprenez le cours de votre existence en ayant confiance dans ce que vous faites. Car vous agissez sous l’emprise d’une vibration d’Amour quand vous récitez ces mots.

Et cet amour, il est envers VOUS!

Il y a beaucoup à dire sur ce sujet, j’espère que ce petit billet vous aura donner une idée de la méthode. Si vous avez des questions sur le sujet, n’hésitez pas à me contacter par mail ou en commentaire.

Je vous souhaite une très bonne journée et une belle semaine

Prenez bien soin de vous

A très vite

Clem

Publicités

38 réflexions sur “Ho’oponopono, kesako?

  1. Coucou, ma Clem adorée ( j’aurais bien écrit ma Clem d’amour mais je ne veux pas abuser… Après séance de roudoudou rococo assurée…)

    Tu sais que c’est exactement ça le sens premier de prière: remercier. Rien à voir avec demander quelque chose… En tous cas , prendre de la distance, réfléchir, c’est la base. Pour moi qui suis méditerranéen, c’est quasiment mission impossible mais je n’hésite jamais à reconnaître mes erreurs et à expliquer. Une de mes proches a carrément écrit sur son blog: « Dieu pardonne. Moi pas » Je ne cautionne pas.
    Mille bisous, au moins (quantités illimitées en stock)

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Jimini,
      ça fait plaisir d’avoir de tes nouvelles 🙂
      Et oui, c’est si facile de toujours demander sans jamais remercier et ensuite s’étonner que nos prières ne soient pas entendues ahahah
      Savoir pardonner est également important, effectivement
      Merci pour ton adorable passage (comme a ton habitude 😉 )
      Des bisous
      Passe une belle journée et j’espère te lire être bientôt
      A tout vite
      Clem 🙂

      J'aime

  2. C’est tout à fait cela, j’essaie de le pratiquer mais j’avoue que cet exercice est très enrichissant et peut forcer certaines personnes à prendre énormément sur eux… mais à force, on se sent bien et d’exercice cela devient jeu et de jeu cela devient juste naturel… L’empreinte de la zenitude se crée en soi… bisous et MERCI pour cet article Clem.

    Aimé par 1 personne

  3. Premier essai, je me suis regardé dans le miroir et j’ai « merci, je t’aime », je me suis senti flatté et en harmonie Avec moi-meme 🙂
    Deuxieme essai: si a un collegue je dis « desole connard » celui signifie que j’ai pris conscience du Probleme et lui ai revele sa veritable nature ou que j’ai conscience du Probleme et que je dois tempéré mon agressivité latente? 🙂
    PS: pour le deuxieme essai je plaisante, j’ai la Chance d’avoir un excellent cadre de travail et des collegues top top top 🙂
    Bises À toi et bonne journée Clem 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s